Avoir des chiens pour clients ? Monarchy Dog’s ou comment mettre l’animal au centre de sa vie et de son projet professionnel.

Non il ne s’agit pas d’une injure à l’encontre de clients peu scrupuleux ou trop exigeants. Pour Elodie GAGU, les clients sont des chiens, des vrais. Ces compagnons à quatre pattes qui sont pour beaucoup d’entre nous, les rois de la maison. Le nom de son salon de toilettage comportemental situé à Ohey était donc tout trouvé : Monarchy Dog’s. Entretient avec une jeune indépendante bourrée d’énergie intarissable quand il s’agit des animaux et de leur bien-être.

OHEY PRO : Comportementaliste animalier je connaissais, toilettage aussi mais toilettage comportemental, qu’est-ce donc que ce vocabulaire étrange ?

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : Tout d’abord, je tiens à signaler que je ne suis pas comportementaliste, même si souvent les clients me demandent conseil sur le comportement de leur animal ou leur comportement face à l’animal. En réalité, le toilettage comportemental met l’animal au centre de la prestation. C’est une approche douce du toilettage qui tient compte et s’adapte au comportement du chien ou du chat. Ce sont des techniques comportementales qui permettent de mettre l’animal à l’aise.

OHEY PRO : Concrètement, en quoi cette approche consiste-t-elle dans un toilettage canin ?

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : Le chien est toujours seul, pas d’autres congénères dans le salon. Il est comme chez lui et nous prenons le temps de faire connaissance. On pratique la récompense positive, il a des jouets à disposition. C’est seulement ensuite, après cette période, que nous allons commencer les soins. Le Maître peut assister à la prestation s’il le désire mais idéalement, il s’en va car c’est à ce moment qu’une réelle relation de confiance peut s’établir avec le chien.

OHEY PRO : Comment devient-on toilletteuse comportementale

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : Pour l’instant, la formation n’est pas reconnue officiellement. C’est donc via un apprentissage de deux ans dans un salon-école (Namur et Flémalle), pionnier de ces techniques de toilettage comportemental, que j’ai acquis ces connaissances. C’est évidemment principalement une formation pratique dans le salon de toilettage même à l’issue de laquelle un examen doit être réussi.

OHEY PRO : Cela demande de la persévérance pour se lancer dans une activité comme celle-là non ?

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : Cela me trottait dans la tête depuis longtemps, j’ai toujours été passionnée par les animaux. Ce n’est pas facile de se lancer comme indépendante dans ce domaine en effet. Il faut vraiment le faire par passion. Je jongle encore entre une activité d’employée dans le secteur de l’assurance et mon salon de toilettage. Cela me permet de pratiquer des tarifs abordables car je ne dois pas en vivre complètement. C’est une chouette aventure démarrée en mars 2019 et qui se développe plutôt bien, grâce au bouche-à-oreille fait par mes clients.

OHEY PRO : Pour ceux qui n’ont jamais passé la porte d’un salon de toilettage, c’est comment ? Comme chez le coiffeur ?

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : J’ai voulu un lieu convivial et déco car je trouvais les salons de toilettages conventionnels trop aseptisés. Ce n’est pas parce qu’on s’adresse à des animaux qu’on doit le faire dans une pièce sans âme. J’ai opté pour une déco cocooning et pop-art. Je m’y sens bien, les propriétaires aussi et le chien est dans de bonnes conditions, comme à la maison.

OHEY PRO : Quels sont les services proposés ? Une coupe boule et une colo rose pour mon caniche c’est possible ?

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : Mon client c’est le chien, donc mon objectif c’est que lui se sente bien. Je ne pousse pas à la consommation et réalise le plus souvent des prestations de confort. Je privilégie les coupes plutôt que les tontes. En fonction du chien, les soins et les prestations proposés seront différents. Par exemple, un cocker anglais a beaucoup de poils au niveau des pattes. Cela peu l’encombrer surtout s’il joue dans un terrain boueux. On réalisera alors un effilage au niveau des pattes. Cela lui évitera les nœuds. Pour un Bouvier, qui a besoin de son poil, on évite la tonte. On fera simplement une coupe au niveau des pattes arrière. On ne réalise pas non plus un lavage à chaque fois, cela n’est pas nécessaire ni souhaitable d’ailleurs. Parfois aussi, le chien vient uniquement pour ses griffes. Nous réalisons aussi, comme dans un salon de coiffure pour dame, des fiches pour chacun de nos clients à 4 pattes avec son comportement, ce qu’il aime ou pas, le type de toilettage, etc

OHEY PRO : On lit souvent dans la presse beaucoup de préjugés sur les races de chiens. Est-ce qu’ils se confirment au salon de toilettage ?

Elodie GAGU, Monarchy Dog’s : C’est vrai, qu’en général, les petits chiens sont souvent plus nerveux, plus peureux. Pour le reste, c’est comme nous, chacun à son caractère. D’ailleurs, même pour les chiens agressifs ou les chiens qui ont eu une mauvaise expérience chez le toiletteur et sont plein d’appréhension, il y a des solutions. Mais il faut de la patience. J’utilise d’ailleurs très rarement la muselière. Pour certains, cela est même contreproductif. Le dialogue, la technique comportemental et la patience valent mieux qu’une muselière généralement.

Monarchy Dog’s

Monarchy dog’s car c’est lui, le chien, qui est au centre de la famille. Nous dépendons fortement de nos animaux de compagnie en réalité. Ca change la vie, les rapports humains, les humeurs de la maison. Quand le chien n’est pas bien cela rejaillit sur tout le monde. Et inversement : quand nous sommes mal, le réconfort de nos animaux est primordial pour beaucoup.

Monarchy dog’s dispose d’un tarif au poids du chien (et non à la race) : demandez plus d’info ? Voir sa fiche dans l’annuaire OHEY.PRO des indépendants oheytois.

A propos d'OHEY.pro

Ohey.pro est l’asbl regroupant les indépendants Oheytois et oeuvrant à leur visibilité, leur reconnaissance, leur dynamisation. En savoir plus.

Vous êtes indépendants, professions libérales, commerçants, entrepreneurs : faites-vous connaître via l'annuaire communal  

Envie de participer à la vie économique locale, rencontrer les autres indépendants de la commune, être plus visible ? Affiliez-vous.

Découvrez l'un de nos indépendants

Notre dernière actualité

Avoir des chiens pour clients ?

Pour Élodie GAGU, les clients sont des chiens... Ne vous offusquez pas, ce n'est pas une injure. Ce sont réellement ces compagnons à quatre pattes qui sont souvent le coeur de la famille. Mais savez-vous ce qu'est le "toilettage comportemental". Elle nous dit tout avec une pétillance incomparable. Bienvenue à Ohey, dans son salon pour chiens et chats

 

Notre prochain événement

Pas d'événements à venir

Tous les événements